Des manuscrits antiques à l’ère digitale. Lectures et littératies

C’est le titre du colloque international de sciences humaines qui aura lieu à Lausanne, du 23-25 août 2011. Initié et organisé par Claire Clivaz (IRSB, FTSR), Jérôme Meizoz (FDi, Lettres) et François Vallotton (SHC, Lettres), ce colloque pluridisciplinaire se propose – précisent les organisateurs – de « montrer l’impact majeur de l’ère digitale sur nos rapports aux savoirs, via une réflexion sur l’histoire des technologies de la culture. Le devenir du manuscrit antique permet de prendre la mesure de ce tournant, notamment à travers les éditions digitales d’Homère et du Nouveau Testament. Les notions tant d’auctorialité que d’édition critique sont désormais bousculées : l’histoire moderne et l’analyse contemporaine peuvent prendre appui avec profit sur la mémoire antique pour penser le digital turn. »

Le colloque se conclura par une soirée grand public le 25 août et sera préparé par trois rencontres «Humanités digitales@Unil» au printemps 2011.

Pour de plus amples informations, rendez-vous à l’adresse :

http://www3.unil.ch/wpmu/digitalera2011/



Conférences « La Bible grecque des Septante »

Dans le cadre de ce cycle de conférences, aura lieu le vendredi, 11 mars 2011, de 17h à 19h,

à l’École Normale Supérieure (salle F, 1er étage), 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, celle du

Professeur John A.L. Lee, de Université de Macquarie, Sydney (Australie), sur

The Language of the Septuagint: Growing Evidence  for its Place in the Greek of its Time

 

Contacts :   Olivier.Munnich@paris-sorbonne.fr gilles.dorival@orange.fr

cecile.dogniez@orange.fr bruno.meynadier@wanadoo.fr