Prochaine séance du séminaire BIBLINDEX : VENDREDI 16 MAI 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le VENDREDI 16 MAI 2014, de 11h00 à 13h00 dans la salle de documentation de l’Institut des Sources Chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-LYON.

 Françoise VINEL

Contourner le sens des Écritures (Origène, Augustin)

 Résumé :

Contourner le sens des Écritures …. c’est presque en refuser le sens, impossible de porter une telle accusation contre les Pères ! À partir de deux exemples, l’un chez Origène, l’autre chez Augustin, on essaiera cependant de voir comment des réticences s’expriment, signe d’un décalage ou d’un hiatus entre exégèse et théologie.

Prochaine séance du séminaire BIBLINDEX : VENDREDI 11 AVRIL 201

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le VENDREDI 11 AVRIL 2014, de 11h à 13h, dans la salle de documentation de l’Institut des Sources Chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-LYON. Nous écouterons

 Marie Pauliat

 Les citations bibliques dans les Sermones in Matthaeum d’Augustin d’Hippone

 Résumé :

Plus de deux mille références à l’Écriture tissent les quelques soixante-dix sermons prêchés par Augustin d’Hippone sur l’Évangile de Matthieu.

Quelles tendances se dégagent de cette bible de la prédication d’Augustin ? Quels livres cite-t-il le plus volontiers, et quelles fonctions assigne-t-il à ces citations ? La première partie de notre intervention s’attachera à dégager ces grandes orientations.

La seconde nous fera, à partir d’un exemple, pénétrer plus profondément dans le texte biblique utilisé par Augustin. Les éditeurs hésitent en effet à attribuer à l’Évangile de Matthieu le lemme des sermons Mai 25 = 63A et Morin 7 = 63B, prêchés sur la brève péricope de la femme hémorroïsse. Les citations qu’en propose le prédicateur semblent en effet composer un centon. La recherche de la version du texte biblique que connaissait Augustin et l’étude des autres centons présents dans son œuvre clarifiera la question du texte biblique de ces deux sermons.

Mises finalement en perspective avec la fin que poursuit Augustin dans sa prédication, ces deux étapes de la démonstration manifesteront la cohérence entre la manière du prédicateur et les textes théoriques qu’il a lui-même écrits.

Prochaine séance du séminaire Biblindex

La prochaine séance du séminaire Biblindex aura lieu le mercredi 6 juillet 2011, de 11h à 13h à l’Institut des Sources Chrétiennes, 22 rue Sala, 69002 Lyon.

Jérémy Delmulle

Augustin dans Biblindex : un premier test, le traitement du De Magistro (CPL 259)


Résumé :

L’œuvre considérable d’Augustin (113 œuvres authentiques, auxquelles il faudra ajouter les pseudépigraphes) constitue, pour son intégration dans la base, un cas particulier à plusieurs titres. À l’ampleur de l’œuvre s’ajoute le fait qu’elle n’a que très peu intéressé les analystes du CADP (6 œuvres traitées seulement), qu’elle est quasi inexistante dans la collection des « Sources chrétiennes » (2 volumes, soit une œuvre et une infime partie seulement d’une autre [Correspondance]), mais qu’elle ne doit pas pour autant être laissée dans les dossiers non prioritaires, vu son importance dans l’histoire de la théologie et de l’exégèse et même son influence sur bon nombre d’auteurs.

Alors qu’un groupe de travail se met en place pour commencer l’analyse des principales œuvres d’Augustin, je voudrais montrer, à partir d’un exemple restreint, les problèmes spécifiques qui se poseront : l’état des éditions (parfois encore non critiques pour des œuvres absolument essentielles), le choix du texte, la multiplicité des sources pour l’identification des citations (indices bibliques, CAG, archives La Bonnardière, …), etc.

Pour ce faire, je partirai du De magistro, un des traités philosophiques, qui contient par définition le moins de références scripturaires (de 11 à 26, selon les différents examens), afin de pouvoir le traiter à fond et de faire ressortir de son analyse exhaustive plusieurs considérations méthodologiques qui devraient valoir pour la majorité des autres œuvres.

Cet exposé sera aussi l’occasion d’établir certains autres critères et de définir une liste des œuvres à traiter en priorité dans les quelques années à venir.


Recension de Hugh Houghton, Augustine’s Text of John

On peut télécharger la recension par Craig R. Koester de l’ouvrage de :

Hugh Houghton, Augustine’s Text of John: Patristic Citations and Latin Gospel Manuscripts
Oxford University Press, 2008 pp. xii + 407. $99.00

à l’adresse suivante:

http://www.bookreviews.org/bookdetail.asp?TitleId=6861

Description: What sort of Bible did Augustine have? How did he quote from it — and was he accurate? Do Augustine’s biblical citations transmit readings not found in any surviving manuscripts? This book is part of a major project on the Old Latin versions of the Gospel according to John, and uses Augustine as a test-case to examine the importance of the evidence provided by the Church Fathers for the text of the Gospels. The early history of the Latin Bible is reconstructed from Augustine’s comments in his treatise De doctrina christiana (On Christian teaching). Details are assembled from sermons, letters, and other writings to show how Augustine and his contemporaries used the Bible in the liturgy of the Church, public debates, and in composing their own works. Augustine’s own methods of citing the Bible are analysed, and features are identified which are characteristic of citations produced from memory rather than read from a gospel codex. The second part of the book is a chronological survey of the biblical text in Augustine’s works, showing how he switched from using the older versions of the Gospel to the revised text of Jerome, which later became known as the Vulgate. Finally, a verse-by-verse commentary is provided on all the significant readings in Augustine’s text of John, assessing their significance for the history of the Latin Bible, and in some cases the Greek tradition as well. Details are also given of Augustine’s exegesis of particular verses of the Gospel, making this an indispensable handbook for biblical scholars and church historians alike.