Parution : La réception du livre de Qohélet

Les actes du colloque qui s’est tenu à Lyon en octobre 2013 viennent de paraître. Ils rassemblent les contributions suivantes :

La réception du livre de Qohélet

Gilles Dorival, Textes des Écritures et exégèse patristique : des relations complexes
Bertrand Pinçon, Qohélet, un sage devant la crise : le point de vue d’un bibliste
David Banon, De l’enfermement à l’ouverture. Qohélet, Paroles du Sage
Geneviève Gobillot, Échos coraniques au questionnement de Qohélet
Jean-Louis Déclais, Pourquoi la question de la réception de Qohélet ne peut se poser en islam
Laurence Mellerin, Approches statistiques de la réception de l’Ecclésiaste chez les Pères. Un exemple d’utilisation de Biblindex
Françoise Vinel, La réception de l’Ecclésiaste, de la Septante aux Pères cappadociens
Paul Géhin, L’Ecclésiaste à l’épreuve de l’allégorie dans les scholies d’Évagre le Pontique
Guillaume Bady, L’Ecclésiaste chez Jean Chrysostome
Dominique Cerbelaud, Qohélet dans le domaine syriaque
Camille Gerzaguet, Bonus ad omnia magister Ecclesiastes (Ambroise, De Tobia 44). De l’héritage d’Origène à la lecture ambrosienne du Livre de l’Ecclésiaste
Aline Canellis, Le Commentaire sur l’Ecclésiaste de saint Jérôme
Paul Mattei, L’Ecclésiaste chez saint Augustin. L’emploi de quelques versets dans ses polémiques à la lumière de la tradition africaine
Guy Lobrichon, L’Ecclésiaste médiéval en Occident ou comment convertir un livre embarrassant
Gilbert Dahan, Le roi et l’enfant : l’exégèse médiévale de Qo 4, 13-14

Le livre est disponible sur le site du Cerf , et en vente également chez différents libraires en ligne (Amazon, Decitre).

Télécharger le synopsis.

Bref écrit de sagesse, à l’auteur et aux destinataires problématiques, Qohélet est porteur d’un message universel ; intégré tardivement au canon de la Bible hébraïque, traduit tardivement en grec, il permet également d’aborder les questions textuelles et théologiques posées par la constitution progressive du corpus biblique. Aussi l’étude de sa réception est-elle particulièrement intéressante : après quelques ouvertures sur sa place dans le judaïsme et l’islam, le présent ouvrage offre un parcours à travers les écrits des Pères de l’Église grecs, latins et syriaques, chez qui l’Ecclésiaste, partie intégrante de la trilogie salomonienne avec les Proverbes et le Cantique des Cantiques, fait l’objet d’une riche tradition interprétative, tant sous la forme de chaînes exégétiques que de commentaires dédiés. L’attention portée à ce livre ne se dément pas au Moyen Âge, où il est tour à tour étape vers la contemplation mystique ou source de réflexions politiques. Ces lectures très diverses montrent, s’il en était besoin, que le pessimisme désabusé de Qohélet n’est pas un point d’achèvement, mais un stimulant paradoxal de la pensée humaine.

Collection Cerf Patrimoines – 316 pages – 29,00€
ISBN : 9782204111751

Compte rendu de Maurice Gilbert dans la Revue Biblique 124-1 (2017), p. 144-145 (doi 10.2143/RBI.124.1.3206591).

Colloque : « La réception du livre de Qohelet (Ier-XIIIe s.) » (17-19 octobre 2013, Lyon)

Manuscrit de Qohelet découvert à Qumran

Colloque : « La réception du livre de Qohelet (Ier-XIIIe s.) »
coorganisé par Sources Chrétiennes (HiSoMA, UMR 5189)
et la Faculté de Théologie de l’Université catholique de Lyon
17-19 octobre 2013, à l’Université Catholique de Lyon

Ms 4Q109 Fragments du Qohelet. Copyright : West Semitic Research Project, University of Southern California, Archaeological Research Center
Vous pouvez télécharger le tract de présentation et le bulletin d’inscription.

Jeudi 17 octobre, 18h15

Conférence grand public

18h15 Présentation de l’ouvrage collectif Lectures de la Bible (Ier-XVe s.) par Laurence Mellerin (CNRS, HiSoMA-Sources Chrétiennes) (10 mn)

18h30 Conférence de Gilles Dorival (professeur émérite à l’Université d’Aix-Marseille, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, chaire « Judaïsme hellénistique et christianisme ancien »), Textes des Ecritures et exégèse patristique. Des relations complexes.

 

Vendredi 18

9h – 13h00 : Qohélet dans les trois monothéismes

Introduction du colloque par le P. Thierry Magnin, recteur de l’Université Catholique de Lyon

Présidence : Bernard Meunier (Sources Chrétiennes)

9h20 – 13h00

– 9h20 : Qohélet : un sage devant la crise, le point de vue d’un bibliste : Bertrand Pinçon (Faculté de théologie, Université Catholique de Lyon)

– 10h : La difficile réception de Qohélet dans le judaïsme : David Banon (Département d’études hébraïques et juives, Université de Strasbourg) (texte lu)

– 10h40-11h00 : Pause

– 11h00 : Qohélet pouvait-il être « reçu » en islam ? : Jean-Louis Déclais (prêtre à Oran, bibliste et islamologue)

– 11h40 : Le roi et l’enfant : l’exégèse médiévale de Qo 4, 13-14 : Gilbert Dahan (CNRS-EPHE, UMR 8582, Institut d’études augustiniennes, Paris)

– 12h20 : Discussion lancée et animée par Philippe Abadie (Faculté de théologie, Université Catholique de Lyon), avec la participation de Geneviève Gobillot (Faculté des Langues, Université Lyon III), sur les textes sapientiaux dans les monothéismes, avec participation de la salle.

14h30-18h30: Qohélet chez les Pères grecs et orientaux

Présidence : Paul Mattei (Université Lyon 2)

14h30-18h30

– 14h30-15h25 : La réception de l’Ecclésiaste chez les Pères grecs, de la LXX aux Cappadociens : Françoise Vinel (Faculté de théologie catholique, Université de Strasbourg, EA 4377)

– 15h25 : Les Scholies à l’Ecclésiaste d’Evagre le Pontique : Paul Géhin (CNRS, Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Paris)

– 16h05 : pause

– 16h25 : L’Ecclésiaste lu par Jean Chrysostome : Guillaume Bady (CNRS, HiSoMA-Sources Chrétiennes, Lyon)

– 17h05 : Qohélet dans le domaine syriaque : Dominique Cerbelaud (dominicain, théologien, Boscodon)

– 17h45 : Discussion animée par Elie Ayroulet (Faculté de théologie, Université Catholique de Lyon) sur la réception des Ecritures dans les Eglises d’Orient.

Soirée : Croisière sur la Saône.

 

Samedi 19

9h-13h : Qohélet chez les Pères latins et au Moyen Age

Présidence : Bertrand Pinçon (Faculté de théologie)

– 9h : Ce que Biblindex nous apprend de la réception de Qohélet : Laurence Mellerin (CNRS, HiSoMA-Sources Chrétiennes, Lyon)

– 9h40 : Omnia uanitas dixit Ecclesiastes. Versets de Qohélet et fuite du monde dans les œuvres d’Ambroise de Milan : Camille Gerzaguet (HiSoMA-Sources Chrétiennes)

– 10h20 : Le Commentaire sur l’Ecclésiaste de Jérôme : Aline Canellis (Université Jean Monnet, Saint-Etienne, HiSoMA-Sources Chrétiennes)

– 11h00-11h20 : Pause

– 11h20 : Qohélet chez les autres Pères latins, dont/surtout Augustin : Paul Mattei (Université Lyon 2, HiSoMA-Sources Chrétiennes)

– 12h00 : La diffusion de Qohélet au Moyen Age : Guy Lobrichon (Université d’Avignon)

– 12h40 : table ronde des intervenants présents sur l’intérêt pour aujourd’hui d’une histoire de la réception des textes bibliques

Conclusion, Fin du colloque.

Contact: laurence.mellerin@mom.fr

Répartition des références aux écrits sapientiaux (1er-5e siècles)

carte des écrits sapientiaux

Données extraites d’un ensemble de 550.000 références, issues d’un corpus incluant les principaux Pères de l’Eglise grecs et latins des cinq premiers siècles.