Prochaine séance du séminaire BIBLINDEX : le 12 Avril 2013

La prochaine séance du séminaire Biblindex aura lieu le Vendredi  12 Avril 2013, à 11h, dans la salle de documentation de l’Institut des Sources Chrétiennes, 22 rue Sala, Lyon 2e :

Sébastien Grignon

L’Écriture dans les Catéchèses prébaptismales de Cyrille de Jérusalem

Résumé :

L’Écriture possède dans les Catéchèses prébaptismales de Cyrille de Jérusalem un statut contradictoire, au moins en apparence. On peut en effet, négativement, considérer que Cyrille n’est pas un exégète ; en revanche, sa prédication est saturée de citations et allusions scripturaires comme peut-être aucune autre oeuvre patristique. Mais la contradiction se résout aisément si l’on replace cette utilisation de l’Écriture dans le contexte spécifique de la catéchèse : en tant que prédication pastorale, celle-ci doit assumer une triple charge : conforter les auditeurs dans le choix qu’ils ont fait de recevoir le baptême, expliquer les articles de foi, et incarner ceux-ci dans un texte, le texte biblique précisément ; celui-ci est à son tour investi d’un double statut : en tant que texte sacré, il doit être entendu et retenu pour lui-même ; en tant que vecteur de l’histoire sainte, il sert de support à la démonstration des vérités de la foi. Ainsi l’Écriture est-elle toujours, dans ce type de prédication, susceptible d’usages divers qui ne s’excluent évidemment pas les uns les autres : usages normatif, parénétique ou argumentatif en particulier pour n’en citer que trois ; c’est à partir de ces trois axes principaux que l’on abordera, en abandonnant toute prétention à l’exhaustivité, quelques-unes des innombrables épiphanies de l’Écriture dans les Catéchèses prébaptismales de Cyrille. On essaiera donc, à partir d’une exemplier fourni, d’appréhender successivement trois questions : comment, vis à vis de candidats au baptême issus de divers horizons religieux, le prédicateur défend l’autorité de l’Écriture en tant que texte sacré ; ensuite comment, dans le cadre spécifique de la catéchèse, il tire de cette autorité des enseignement moraux destinés à accompagner les fidèles dans leur processus de conversion ; enfin comment s’articulent les affirmations dogmatiques qui constituent l’épine dorsale de la prédication et leur démonstration par l’Écriture.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *