Séminaire (06.02) : Frédéric Chapot, La Bible de Tertullien.

La prochaine séance du séminaire Biblindex aura lieu le
vendredi 6 février 2015 de 11h à 13h,
dans la salle de documentation de l'Institut des Sources chrétiennes, 22, rue Sala, 69002 Lyon.

Elle sera animée par Frédéric Chapot, professeur de langue et littérature latines à l'Université de Strasbourg, sur le sujet suivant : La Bible de Tertullien.

Dans la bibliographie scientifique les études sur l’herméneutique biblique de Tertullien sont relativement nombreuses, qu’elles envisagent d’une façon générale les principes herméneutiques mis en œuvre par Tertullien dans son exégèse, ou qu’elles étudient son interprétation d’un verset ou d’une péricope, souvent dans une démarche comparative avec d’autres auteurs chrétiens de l’Antiquité. Le texte biblique de Tertullien a donné lieu, quant à lui, ces dernières décennies, à quelques travaux très fouillés, circonscrits, le plus souvent, à un livre biblique ou une péricope particulière. Les éditions commentées des œuvres de l’auteur comportent aussi souvent des éléments d’analyse très précieux. Manque toutefois encore une synthèse sur cette question difficile. Loin de prétendre combler cette lacune, on se proposera, dans cet exposé, de recenser les problèmes posés par le texte biblique de Tertullien, ainsi que les tentatives de réponse qui ont été avancées. Seront abordés notamment les points suivants : les traces d’une interrogation de Tertullien sur le texte biblique transmis ; l’hétérogénéité du texte biblique de l’auteur ; le texte de référence employé (latin ou grec ?) ; ses traductions de la Bible.

On s’appuiera pour cela sur des exemples empruntés à l’ensemble du corpus, avec toutefois une attention particulière accordée à l’Adu. Praxean, dont l’édition est en préparation pour la collection « Sources chrétiennes ».

Le programme du séminaire est consultable en permanence sur le carnet, http://biblindex.hypotheses.org/seminaire/programme#2015.

Parution : La Bible juive dans l'Antiquité

La Bible juive dans l'Antiquité  Rémi Gounelle – Jan Joosten (éds), La Bible juive dans l’Antiquité (Histoire du texte biblique 9), 2014, 271 p., ISBN 978-2-940351-19-8, € 34.-, FS 46.–
code commande : htb09

Commander        

Des bibliothèques entières ont été consacrées à l’influence de la Bible sur la théologie, les arts, la philosophie. Bien moins abondantes sont les études qui se penchent sur les conditions et les modalités de la transmission de ces Écritures depuis les temps les plus anciens jusqu’à l’ère moderne.

Or, si l’on jette sur l’histoire du texte de l’« Ancien Testament » un regard englobant, l’impression première qui ressort est celle d’une extraordinaire diversité. Les divergences concernent au premier chef l’ordre et le nombre des livres reçus, mais aussi l’intégration, au sein du canon biblique, d’autres livres dotés d’autorité ou la transmission, à côté d’eux, de livres proches par le genre littéraire.

Les formes dans laquelle les croyants lisaient les Écritures juives étaient également diverses ; les chrétiens distinguaient le texte de la Septante et celui du texte hébreu (auxquels ils associaient, à tort ou à raison, les traductions d’Aquila, de Symmaque et de Théodotion) et les ont comparées de façon plus ou moins systématique.

Les conditions d’accès aux différentes formes des Écritures juives ont également été diverses : les testimonia, les manuscrits annotés et les formes alternatives du texte biblique citées dans des commentaires bibliques ont joué un rôle non négligeable dans l’évolution de l’exégèse et de la théologie des chrétiens de l’Antiquité.

Le présent volume dresse l’état de la question et illustre les débats en cours sur la transmission et la réception des Écritures juives dans l’Antiquité. En donnant la parole aux meilleurs spécialistes actuels de l’histoire du texte biblique, il ouvre de nouvelles perspectives sur l’histoire du canon de la Bible, sur la transmission et l’utilisation des Hexaples comme des versions d’Aquila, de Symmaque et de Théodotion, ainsi que sur l’exploitation des Écritures juives en milieu juif et chrétien.

Table des matières :

J. Joosten, Préface 5-9
Gilles Dorival, La formation du canon des Écritures juives. Histoire de la recherche et perspectives nouvelles 9-40
Pierre-Maurice Bogaert, Les frontières du canon de l’Ancien Testament dans l’Occident latin 41-95
Bas ter Haar Romeny, Les Hexaples et la recension origénienne. Diffusion et influence sur l’exégèse chrétienne 97-115
Sébastien Morlet, L’utilisation des révisions de la Septante dans la première littérature chrétienne. Philologie, exégèse et polémique 117-140
Olivier Munnich, Les révisions juives de la Septante. Modalités et fonctions de leur transmission. Enjeux éditoriaux contemporains 141-190
Enrico Norelli, Le rôle des Écritures juives dans la formation de testimonia apocryphes Avec une étude de cas (Os 10, 6a) 191-222
Lorenzo DiTommaso, Late Antique Apocalypticism 223-253
Rémi Gounelle – Élise Rempp, Index 255-268
Table des matières détaillée 269-271 

 

Source : http://www.zebre.ch/edznet/index.htm

Appel à contributions: “La philologie biblique dans les manuscrits byzantins” (Cordoue, 12-15 juillet 2015)

Dans le cadre du colloque de l'European Association of Biblical Studies (EABS) sera organisée une session sur “La philologie bilique dans les manuscrits byzantins”. La rencontre aura lieu du 12 au 15 juillet 2015 à Cordoue (Espagne) et l'appel à contributions est désormais ouvert. Les propositions peuvent être soumises jusqu'au 1er avril sur http://www.eabs.net.

On  trouvera plus d'informations sur cette session (intitulée en anglais “Biblical Philology in Byzantine Manuscripts”) à la page http://www.eabs.netF/site/biblical-philology-in-byzantine-manuscripts/. Les propositions attendues toucheront à l'étude des annotations marginales du texte biblique faites au Moyen Age au sein de la tradition grecque chrétienne. Particulièrement bienvenues sont les contributions mettant en lumière un rapprochement possible avec la culture et l'exégèse hébraïques effectué par les érudits byzantins; mais d'autres sujets peuvent être suggérés.

Pour plus d'informations, contacter Mariachiara Fincati (mc.fincati@gmail.com), Barbara Crostini (crostini.barbara@gmail.com) or Reinhart Ceulemans (reinhart.ceulemans@arts.kuleuven.be), d'où vient le présent appel.

Séminaire (16.01) : Katell Berthelot, Qu'est-ce qu'une citation biblique ? Réflexions à partir du corpus de Qumrân.

La prochaine séance du séminaire Biblindex aura lieu le
vendredi 16 janvier 2015 de 11h à 13h,
dans la salle de documentation de l'Institut des Sources chrétiennes, 22, rue Sala, 69002 Lyon.

Elle sera animée par Katell Berthelot, sur le sujet suivant :

Qu'est-ce qu'une citation biblique ? Réflexions à partir du corpus de Qumrân

Au moment où naît le christianisme, le processus de formation des Écritures qui composeront la Bible hébraïque n’est pas encore totalement achevé. Plusieurs types de textes peuvent circuler au sein de la société juive pour un livre biblique donné. L’un des apports fondamentaux des manuscrits de la mer Morte a été de révéler cette fluidité textuelle. Afin de comprendre l’éventail des questions qu’elle soulève, trois types de cas seront examinés : des exemples de variantes textuelles rencontrées dans des manuscrits bibliques de Qumrân, en particulier le grand rouleau d’Isaïe ; le cas particulier des manuscrits de type “Pentateuque remanié” ; et, enfin, des citations bibliques dans des œuvres à caractère exégétique comme le Commentaire de la Genèse A (4Q252) ou les pesharim de Nahum et Habaquq.
 

Le programme du séminaire est consultable en permanence sur le carnet de recherche BIBLINDEX, http://biblindex.hypotheses.org/seminaire/programme#2015.

Séminaire BIBLINDEX : séance du 12 décembre 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le 12 décembre 2014, de 11h à 13h, dans la salle de documentation de l'Institut des Sources chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-Lyon. Nous aurons le plaisir d'écouter :

Michel Dujarier

Le corpus biblique du "Christ frère" dans l'exégèse patristique grecque

Résumé :
Les biblistes et les théologiens ont beaucoup écrit sur la "typologie du Christ". Mais très peu se sont penchés sur l'aspect plus particulier qu'est la "typologie du Christ-frère" et son rôle dans l'Histoire du salut. Et pourtant, les Pères de L'Église l'ont beaucoup utilisée dans leurs efforts d'apologie, de catéchèse et de théologie. Nous nous pencherons donc sur ce thème précis, tel que Biblindex nous aide à le découvrir. À partir de quelques textes patristiques majeurs du IIIe au VIIe s, nous dégagerons le cheminement de cette forme de réflexion.

Parution : le livre d'Isaïe dans la collection de la Bible d'Alexandrie

Vision que vit IsaïeVision que vit Isaïe

Traduction du texte du prophète Isaïe selon la Septante de

ALAIN LE BOULLUEC et

PHILIPPE LE MOIGNE

Index littéraire des noms propres et glossaire de PHILIPPE LE MOIGNE,

Les Éditions du Cerf, Paris, 2014

"Un texte fondamental revisité.

Cette nouvelle traduction de la Septante, accompagnée d’un index et d’un glossaire, offre à tous la possibilité de (re)lire l’œuvre du prophète Isaïe, souvent considérée comme le cinquième évangile, précurseur des quatre autres. La version grecque d’Isaïe se distingue de son modèle hébraïque par une grande originalité mue et voulue par un projet littéraire et théologique. S’intéressant davantage à l’esprit du texte qu’à sa lettre, l’auteur possède une vision propre et réfléchie de son œuvre. Une découverte, parfois avec étonnement, toujours avec joie, de ce texte sacré."

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=10118

Séminaire BIBLINDEX : séance du 14 novembre 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le 14 novembre 2014, de 11h à 13h, dans la salle de documentation de l'Institut des Sources chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-Lyon. Nous aurons le plaisir d'écouter :

Bernard Meunier

Les citations bibliques dans l’In Ioannem de Cyrille d’Alexandrie

Résumé :
L’exposé s’intéressera au commentaire de Jn 1, 1-29 par Cyrille d’Alexandrie, qui correspond au livre I de son Commentaire sur Jean.
Une première partie, plus philologique, autour du texte biblique lui-même, cherchera à évaluer l’intérêt du commentaire de Cyrille – et d’une nouvelle édition critique - pour de certains lieux variants comme Jn 1, 18 Dieu monogène/Fils monogène) et Jn 1, 28 (Bethania/Bethabara).
Une deuxième partie s’intéressera à l’interprétation théologique du Prologue, en se demandant:
- d’abord dans quelle mesure la notion même de “prologue” (johannique) est pertinente pour les auteurs anciens;
- ensuite, en regardant quelle lecture est faite de certains versets d’interprétation débattue (ponctuation de Jn 1, 3-4; construction de “venant dans le monde” en Jn 1, 9);
- enfin, en s’interrogeant sur l’accroche biblique et johannique de la théologie cyrillienne, à partir de la façon dont Jn 1, 14 est intégré dans un dossier scripturaire où les versets s’interprètent mutuellement, pour structurer une christologie d’en haut.

Prochaine séance du séminaire BIBLINDEX : le 17 octobre 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le 17 octobre de 11h à 13h, dans la salle de documentation de l'Institut des Sources chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-Lyon. Elle sera dédiée à la présentation de travaux d'étudiants du master de patristique ayant déjà suivi le séminaire l'année dernière. Nous écouterons :

David Djagba

Les Écritures dans les Sermons sur le Symbole de Quodvultdeus

Paul-Antoine Bartoli

Lecture comparée des commentaires

d'Origène et de Guillaume de Saint-Thierry sur Rm 3, 21-31 (par Skype)

 

La Bible grecque des Septante. Cycle de conférences 2014-2015.

Université Paris-Sorbonne / UMR 8167
Maison de la Recherche
28, rue Serpente 75006 Paris

Ce cycle de conférences internationales permet de réunir ceux qui prennent part à l’entreprise de traduction commentée de la Bible des LXX et tous ceux qui s’intéressent à cette ancienne version juive de la Bible. En France, la collection « La Bible d’Alexandrie » (Éditions du Cerf) est dirigée par Marguerite Harl, Gilles Dorival, Olivier Munnich et Cécile Dogniez. A ce jour, 19 volumes sont parus. Les conférences portent sur la Bible des LXX envisagée sous ses aspects historiques, textuels, littéraires et herméneutiques.

7 NOVEMBRE 2014
Anna Angelini (Université de Lausanne)
L'imaginaire du démoniaque dans les traditions de l'Israël ancien: les cas du bestiaire d'Esaïe dans la Septante

9 JANVIER 2015
Philippe Le Moigne (Université Paul-Valéry, Montpellier)
Au-delà du réel : Remarques sur le subjonctif éventuel dans la LXX de l'Octateuque

6 MARS 2015
Johanna Erzberger (Institut Catholique de Paris)
Les termes de la loi dans la Septante de Jérémie

10 AVRIL 2015
Philippe Hugo (Université de Fribourg)
La culpabilité de David et la mise à mort de Joab selon 3 Règnes 2. Contribution à l'histoire du texte et à la caractérisation de David en 2 Sam-1 Rois

Elles ont lieu le vendredi, de 16h 30 à 18h 30
à la Maison de la Recherche, salle D 116
28, rue Serpente, 75006 Paris
Contacts : cecile.dogniez@orange.fr ; bruno.meynadier@wanadoo.fr

Séance de rentrée du séminaire BIBLINDEX : Vendredi, 26 septembre 2014

La séance de rentrée du séminaire BIBLINDEX aura lieu le Vendredi 26 septembre 2014, de 11h à 13h, dans la salle de documentation de l’Institut des Sources Chrétiennes, 1er étage, 22 rue Sala, Lyon 2e.

Christian Boudignon

Université d'Aix-Marseille, CNRS, TDMAM UMR 7297

Nouvelles recherches sur Lucien d'Antioche et la Bible

Résumé

A la suite de D. Barthélémy en 1963 on considère que la "recension lucianique" est "une duperie relativement récente" et l'on préfère parler de texte antiochien. Mais depuis 1963, la donne a complètement changé. Les éditions du "texte antiochien" de Fernandez-Marcos et surtout  de Ziegler ont permis de mieux préciser dans certains cas la nature de la "révision lucianique". Surtout l'attribution définitive à Jean Chrysostome du commentaire sur Isaïe conservé en arménien  oblige à reconsidérer ce qu'il dit sur l'activité de Lucien sur un passage théologiquement fondamental d'Isaïe 9,6. De plus, la découverte du commentaire de Julien l'Arien sur Job nous permet d'entrevoir une lecture moralisante de Job 2, 9-10 attribuée elle-aussi, indirectement, à Lucien. Enfin l'édition à venir de la Vie de Lucien, jusqu'à présent inédite (BHG z 996), grâce à P. Boulhol et moi-même nous conduit à un témoignage du début du Ve siècle sur un corpus biblique écrit sur trois colonnes sur un parchemin de safran conservé à Nicomédie et identifié comme copié par Lucien. Peut-on encore parler de "texte antiochien", ne doit on pas rendre à Lucien ce qui lui appartient ? Si duperie il y a, elle est relativement ancienne.

Vient de paraître : Manuel de critique textuelle du Nouveau Testament

Manuel de critique textuelle du Nouveau TestamentCollection "Langues et cultures anciennes", n° 22

Manuel de critique textuelle du Nouveau Testament
Introduction générale

Sous la direction de Ch.-B. AMPHOUX
(Université d’Aix-Marseille)

La critique textuelle est l'étude des documents à partir desquels on établit le texte d'une œuvre transmise par des manuscrits.
Le Nouveau Testament nous est parvenu à travers de nombreux m anuscrits entre lesquels il existe d'innombrables variantes. Certaines, les plus nombreuses, sont de simples fautes de copie ; mais des milliers d'autres sont les indices de l'évolution du texte des évangiles et des autres écrits du recueil. Le texte du Nouveau Testament a donc une histoire et, par cette histoire, une diversité dans sa transmission.

Ce manuel propose une introduction générale qui rassemble les informations principales concernant le matériau dont nous disposons (manuscrits grecs, versions anciennes et citations patristiques), la méthode de traitement de ce matériau et ce que nous savons de l'histoire du texte du Nouveau Testament, d'abord manuscrit, puis imprimé à partir du XVIe siècle.

SOMMAIRE

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION
Qu’est-ce que la critique textuelle ?

Première partie. Les sources

CHAPITRE 1. Les manuscrits grecs (Christian-B. AMPHOUX)

La notion de manuscrit; Le répertoire des manuscrits grecs; Le classement par type de texte; Liste des manuscrits grecs; Bibliographie

CHAPITRE 2. Les versions anciennes (Jean-Claude HAELEWYCK)

Les versions latines (Vetus latina et Vulgate); Les versions syriaques; Une version christo-palestinienne; Les versions coptes; Les versions arméniennes; Les versions géorgiennes; Les autres versions; Bibliographie

CHAPITRE 3. Les citations patristiques (Jean REYNARD)

Les auteurs grecs; Les auteurs latins; Les auteurs syriaques (avec la collaboration de D. GONNET); Les auteurs coptes (par A. BOUD’HORS)

CHAPITRE 4. L’Ancien Testament du Nouveau Testament (Gilles DORIVAL)

Les instruments de travail; Le texte de la LXX dans le Nouveau Testament; Le rôle déterminant de la LXX; Indications bibliographiques

Deuxième partie. La méthode

CHAPITRE 5. Le traitement des variantes (David PASTORELLI)

La critique verbale; La critique externe; La critique interne; La méthode éclectique; Bibliographie

Annexe : Le traitement d’un lieu variant
(Christian-B. AMPHOUX)

Critique verbale; Critique externe; Critique interne; Application : Marc 1,40-45 (Jean-Claude HAELEWYCK)

Troisième partie. L’histoire du texte

CHAPITRE 6. Histoire du texte grec manuscrit (Christian-B. AMPHOUX)

Les hypothèses historiques; La question du texte «occidental»; La période primitive; La période du texte alexandrin; Le texte byzantin; Conclusion; Annexe : Du texte « occidental » aux sources des évangiles; Bibliographie

CHAPITRE 7. Histoire du texte grec imprimé
(J. Keith ELLIOTT, avec la collaboration de C.-B. AMPHOUX et D. LAFLEUR)

L’ère du «texte reçu»; L’ère du texte alexandrin; Bibliographie; Annexe 1 : Liste des manuscrits de Mill et Wettstein; Annexe 2 : Le répertoire des manuscrits grecs du NT

INDEX

Index scripturaire; Index des textes et auteurs anciens; Index des auteurs modernes; Index des manuscrits

LES AUTEURS

Christian-B. AMPHOUX
Chercheur au CNRS (1974-2008), membre du Centre Paul-Albert Février, de l’Université d’Aix-Marseille, et responsable de l’ensemble du projet de manuel

Anne BOUD’HORS
Chercheuse au CNRS, membre de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), à Paris

Gilles DORIVAL
Directeur du Centre Paul-Albert Février, de l’Université d’Aix- Marseille (1995-2010), professeur émérite à l’Institut universitaire de France (IUF).

J. Keith ELLIOTT
Professeur émérite à l’Université de Leeds

Dominique GONNET, s.j.
Ingénieur de recherche au CNRS et membre de l’Institut des Sources chrétiennes

Jean-Claude HAELEWYCK
Professeur à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve et maître de recherches au FNRS, président de l’Académie belge pour l’étude des langues anciennes orientales (ABELAO) et directeur de son bulletin (BABELAO), revue en ligne

Didier LAFLEUR
Membre de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), à Paris

David PASTORELLI
Agrégé de mathématiques, membre du Centre Paul-Albert Février, de l’Université d’Aix-Marseille et chargé de cours en critique textuelle à Lyon et Montpellier

Jean REYNARD
Ingénieur de recherche au CNRS, membre de l’Institut des Sources chrétiennes, de l’Université catholique de Lyon
ISBN 978-2-87457-080-3 | 416 pages | 39 € (+ frais d'envoi) | Acheter en ligne >>>
Comment se procurer cet ouvrage ?

Soit chez votre libraire, soit en payant en ligne ou tout simplement :

France : il suffit d'envoyer un chèque de 45,50 €, en mentionnant "Critique textuelle",
à Safran Éditions, Rue des genévriers, 32 | B – 1020 Bruxelles, Belgique.

Belgique : en versant la somme de 45,50 €
sur le compte BE 86 3101 4641 7950 en mentionnant "Critique textuelle".

Autres pays européens : versez la somme de 45,50 €
sur le compte IBAN BE 86 3101 4641 7950 | SWIFT : BBRU BE BB en mentionnant "Critique textuelle ".
É d i t i o n s S a f r a n
Rue des genévriers, 32 | B – 1020 Bruxelles, Belgique

editions@safran.be | www.safran.be

PROCHAINE SÉANCE DU SÉMINAIRE BIBLINDEX : LE VENDREDI 6 JUIN 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le VENDREDI 6 JUIN 2014, de 11h00 à 13h00 dans la salle de documentation de l'Institut des Sources Chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-LYON.

Catherine SYRE

Les citations bibliques dans la notice contre les Pneumatomaques du Panarion d’Épiphane de Salamine

Résumé :

La notice d’Épiphane aborde l’hérésie des Pneumatomaques tout d’abord par ses liens avec l’arianisme. Elle se distingue par une reprise d’un passage d’un des ouvrages précédents de l’auteur, l’Ancoratus, qui traite du problème de la divinité du Christ et de la place de l’Esprit. Il n’est pas le seul auteur de son époque à écrire au sujet de cette hérésie, dont Athanase un peu plus tôt appelle les membres les Tropiques, à laquelle Basile de Césarée consacre son traité Sur le Saint Esprit et que combat également — un peu plus tard — Grégoire de Nysse. Épiphane fait la part belle aux citations bibliques, comme ses contemporains. Nous verrons quel est son canon, quel traitement il inflige aux textes bibliques, dans quel contexte il les utilise et en vue de quel objectif, ce qui permettra de déterminer sa patte personnelle.

 

Gregory Crane: June 1914 and Philology for the 21st Century

Gregory CraneEn marge des journées d'étude sur la recherche de citations (du 2 au 4 juin 2014, voir http://biblindex.hypotheses.org/1686),
Gregory Crane, responsable du project Perseus de l'Université de Tufts, titulaire de la chaire The Humboldt Chair of Digital Humanities at the University of Leipzig qui a lancé le projet Open Philology Project, a donné une conférence à l'amphithéâtre Benvéniste de la Maison de l'Orient et de la Méditerranée (Lyon 7e).

Voir le diaporama

Télécharger l'affiche

June 1914 and Philology for the 21st Century

We are approaching the one hundred year anniversary of the First World War. Philology was never more prestigious than it was a century ago but what what, if anything, did it do to counteract the threads of nationalism that led to the disasters of the twentieth century? Far as Europe has come a hundred years later, the vast majority of those who engage with historical languages such as Greek and Latin are secondary school students – at least 3 million of them across Europe – who experience these languages in their national languages and in isolation from their counterparts across linguistic, if not national, boundaries. We are, however, now poised to develop a new philology, one optimized for a global society, with editions designed to serve many linguistic and cultural communities. Digital technologies provide enabling mechanisms for this new philology but a global philology requires as well a new conception of the relationship between professionalized scholarship and human society, both within Europe and beyond. We have many technological opportunities but the major task before us to assess what sort of scholarly community we wish to support. We have a chance to develop a global republic of letters, one that fosters a true dialogue across civilizations but we must make decisions in the present if we are to pursue changes in the future. This talk goes over possibilities and challenges involved.

Appel à contributions : l'exégèse de saint Jérôme

Colloque international
Saint-Etienne (Université Jean Monnet)
et Lyon (Université Catholique de Lyon)

les jeudi 15 et vendredi 16 Octobre 2015.

----------------------------------------------------------------------

Le dernier colloque international consacré à saint Jérôme a été organisé en 2006 à Cardiff. Il a donné lieu, comme l’ont prouvé les actes (Jerome of Stridon, His Life, Writings and Legacy, edited by A. Cain et J. Lössl, Ashgate, 2009),
à des échanges fructueux entre les chercheurs de différents pays, spécialistes de divers aspects de l’oeuvre hiéronymienne. Le travail engagé par les hiéronymiens français pour l'édition des Préfaces de Jérôme aux livres bibliques dans la collection Sources Chrétiennes (parution prévue début 2015)
invite également à poursuivre les recherches. Le colloque, qui se tiendra sur deux jours (la première journée à Saint-Étienne et la seconde à Lyon), permettra, grâce à une vingtaine de contributions (20/30mn), de se focaliser sur l’oeuvre exégétique de saint Jérôme, sur laquelle de nombreux travaux individuels ont paru ces dernières années, sans qu’il y ait eu véritablement d’ouvrage synthétique (sur l’ensemble de la question). Les actes de ce
colloque paraîtront aux PUSE (Publications de l’Université de Saint-Étienne) et constitueront une synthèse des différents visages de l’exégèse hiéronymienne.
L’objectif est d’étudier tous les aspects de l’exégèse de Jérôme, à commencer par ses révisions ou traductions des livres de la Bible qui sont bien souvent déjà des explications du texte source. Il ne s’agira pas d’envisager uniquement les commentaires consacrés à des livres précis, mais de s’intéresser à tous les épisodes
exégétiques de l’oeuvre de Jérôme, qu’ils se situent dans ses lettres, ses ouvrages polémiques ou sa prédication.
Ses sources juives, chrétiennes ou païennes, grecques ou latines, nourrissent sa réflexion et s’imbriquent les unes dans les autres pour produire un tissu exégétique original : Jérôme est un lecteur averti de Didyme l’Aveugle, d’Origène, de Philon, mais aussi de Tertullien, de Cyprien, d’Hilaire de Poitiers… autant de regards sur la
littérature patristique qui enrichissent son exégèse fondée à la fois sur l’interprétation littérale et le sens allégorique de l’Écriture, au confluent des pensées orientale et occidentale. Cette façon de lire et d’interpréter les
textes a été reçue diversement par les contemporains et les successeurs, latins et grecs, de Jérôme (Augustin, Julien d’Eclane…). Sans s’attarder sur la réception et l’influence de l’exégèse de Jérôme au Moyen-Âge, on pourra toutefois s’attacher au devenir d’un ou deux de ses commentaires ou de quelques passages fameux de son interprétation.
L’objectif de ce colloque est de croiser les regards sur l’oeuvre hiéronymienne : regards de philologues, d’exégètes, de biblistes, de médiévistes, d’historiens…
Les moyens modernes permettent aussi d’organiser, si besoin, des visio- ou webconférences, en particulier à l’UJM. Une conférence d’ouverture, plus grand public (thème à préciser), sera enregistrée et diffusée (en différé) sur le site de l’UJM. Le défraiement des contributeurs dépendra des subventions qui seront obtenues...

Date limite de proposition de contribution :
30 juin 2014 (titre + résumé de quelques lignes)
Langues : Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol
Contact : aline.canellis@univ-st-etienne.fr
Comité scientifique du colloque :
Pierre Jay (Rouen), Président d’honneur ; Élie Ayroulet (UCL Lyon) ; Aline Canellis (UJM Saint-Étienne); Régis Courtray (Toulouse 2- Le Mirail) ; Benoît Jeanjean (UBO Brest) ; Laurence Mellerin (Sources Chrétiennes - Lyon) ; Bernard Meunier (Sources Chrétiennes - Lyon) ; Bertrand Pinçon (UCL Lyon, Doyen de la Faculté de Théologie).

Prochaine séance du séminaire BIBLINDEX : VENDREDI 16 MAI 2014

La prochaine séance du séminaire BIBLINDEX aura lieu le VENDREDI 16 MAI 2014, de 11h00 à 13h00 dans la salle de documentation de l'Institut des Sources Chrétiennes, 22, rue Sala, 69002-LYON.

 Françoise VINEL

Contourner le sens des Écritures (Origène, Augustin)

 Résumé :

Contourner le sens des Écritures …. c’est presque en refuser le sens, impossible de porter une telle accusation contre les Pères ! À partir de deux exemples, l’un chez Origène, l’autre chez Augustin, on essaiera cependant de voir comment des réticences s’expriment, signe d’un décalage ou d’un hiatus entre exégèse et théologie.