Décès de François BOVON

Le professeur François Bovon, vient de disparaître dans la nuit du 1er au 2 novembre, à l’âge de 75 ans.

Spécialiste éminent du Nouveau Testament et d’histoire de la littérature chrétienne ancienne, François Bovon a été co-fondateur de l’AELAC et son premier Président de 1981 à 1987. Il a ensuite continué d’être l’un des piliers de l’Association, à laquelle il a toujours accordé son soutien indéfectible, en dirigeant de nombreux projets, ou en animant de nombreuses conférences, ou encore par sa présence fidèle et savante à nos réunions de Dole et de Bex. Parmi les projets éditoriaux pour l’AELAC, on se souviendra en particulier du premier volume des Ecrits apocryphes chrétiens pour la collection de la Pléiade, qu’il avait co-dirigé avec Pierre Geoltrain (1997). En 1999, il avait publié, avec Bertrand Bouvier, l’édition critique des Actes de Philippe grecs (CCSA 11). Ces dernières années, il s’était intéressé aux récits relatifs à Etienne le proto-martyr et à sainte Thècle, en publiant de nombreux articles sur ces traditions; un dernier essai vient de paraître dans Analecta Bollandiana et un autre est actuellement sous presse dans Apocrypha.
Docteur de l’Université de Bâle (sous la direction d’Oscar Cullmann), il fut, de 1967 à 1993, professeur de Nouveau Testament à la Faculté de théologie de l’Université de Genève, dont il a été doyen de 1976 à 1979. En 1993, il fut nommé Frothingham Professor à la Divinity School de l’Université de Harvard, où, par son enseignement et ses recherches, il développa de manière remarquable l’étude de la littérature apocryphe chrétienne. En 2009, il avait co-édité The Apocryphal Acts of the Apostles: Harvard Divinity School Studies, pour la Harvard University Press.

Docteur honoris causa de l’Université d’Uppsala, il a été président de la Société suisse de théologie de 1973 à 1977 et de la Studiorum Novi Testamenti Societas en 2000. De 2000 à 2010, il a été éditeur en chef de la Harvard Theological Review et en 2006, il reçut la Honorary Membership in the Harvard Chapter of Phi Beta Kappa. Parmi ses nombreuses publications, il convient de mentionner encore le monumental commentaire de l’Evangile de Luc, en 4 volumes (publié en anglais, allemand, français, italien et espagnol) ; Studies in Early Christianity (2003) ; The Last Days of Jesus (2006), New Testament and Christian Apocrypha (2009).
Personnalité rayonnante, homme de grande générosité scientifique et humaine, il a laissé un souvenir chaleureux et impérissable non seulement dans le milieu académique, européen et américain, mais aussi tout autour de lui.
(Informations communiquées par Valentina Calzolari, Présidente de l’AELAC)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search