Les délimitations éditoriales des Écritures, des bibles anciennes aux lectures modernes

« Biblindex comme outil pour l’étude des délimitations bibliques ». C’est le titre d’une partie spécifique dans une nouvelle parution : Les délimitations éditoriales des Écritures, des bibles anciennes aux lectures modernes. Editorial Delimitations of the Scriptures from Ancient Bibles to Modern Readings. Il s’agit des actes du colloque sur « Les divisions anciennes du Premier Testament », organisé les 17 et 18 novembre 2016 par Guillaume Bady (CNRS, HiSoMA – Sources Chrétiennes) avec et à l’Université catholique de Lyon, en partenariat avec le Centre Paul-Albert Février (Université d’Aix-Marseille), le projet «Paratexts of the Bible» (Bâle, puis Munich) et l’Université Protestante de Théologie de Groningue et d’Amsterdam (PthU), édités par l’organisateur avec Marjo C. Korpel (PThU) et parus en décembre 2020 dans la collection « Pericope » chez Peeters (Leuven).

Chapitres, versets, paragraphes ou péricopes, division en livres même… Le sujet semble « marginal », il est pourtant loin de l’être, et en particulier il est susceptible de trouver dans les corpus patristiques et médiévaux une matière non négligeable. En témoignent les deux contributions qui ont Biblindex pour source et pour objet.

La première (p. 225-233), intitulée « Références à de longs passages bibliques chez les Pères (2e – 4e siècle) » et due à Laurence Mellerin (CNRS, HiSoMA – Sources Chrétiennes), est consacrée à cette question : « La façon dont les Pères de l’Église citent ou mentionnent les textes bibliques peut-elle nous donner des indications sur les divisions du texte dont ils disposent ? »

Écrite à quatre mains par Laurence Mellerin et Clément Crosnier (Univ. Lyon 2, HiSoMA), la seconde (p. 235-247), porte quant à elle sur « La constitution des référentiels bibliques du projet Biblindex » et s’intéresse à la douzaine de Bibles qui ont été mises en correspondance par l’équipe des Sources Chrétiennes dans la base de données de Biblindex, livre par livre, verset par verset, voire partie de verset par partie de verset. Elle signale deux difficultés qui ont dû être surmontées : les différences de canon, qui font que certains livres, chapitres ou versets ne sont pas présents dans toutes les versions, et/ou apparaissent dans un ordre différent ; les différences sémantiques d’une version à l’autre, qui peuvent jouer à l’échelle du livre, du chapitre, du verset ou de la partie de verset.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search