La source sans fin : la Bible chez Jean Chrysostome (Cahiers de Biblindex 4)

Quatrième des Cahiers de Biblindex et 23e des Cahiers de Biblia Patristica, ce volume vient de paraître chez Brepols. En partie issu du séminaire de recherche qui se réunit chaque mois à l’ Institut des Sources Chrétiennes (Lyon) et accompagne le développement du projet BIBLINDEX, il est consacré à Jean Chrysostome (v. 350 – 407), qui à lui seul compte 38000 références dans cet index en ligne des citations et allusions bibliques, et suscite régulièrement des contributions dans les Cahiers. “La source sans fin”: c’est ainsi qu’il appelle la Bible, dont le sens est pour lui inépuisable.

Pour  faire le point sur cet exégète de premier plan et tenter de renouveler les études à son sujet, les neuf contributions réunies, dues à des auteurs de générations différentes, épousent divers points de vue et proposent, avec quelques éléments d’ordre général ou transversal, un parcours suivant globalement l’ordre des livres bibliques, comme l’illustre la table des matières :

Guillaume Bady, Avant-propos, p. 5-9

Jean-Noël Guinot, L’exégèse de Jean Chrysostome, p. 13-57

Monique Alexandre, Exégèse et discours patristique sur la nature et le rôle des femmes : l’exemple de Jean Chrysostome, p. 59-84

Pierre Molinié, Esclave du démon ou pauvre diable ? La figure de Caïn chez Jean Chrysostome, p. 85-117

Guilhem Girard, La salpinx chez Jean Chrysostome. La condamnation d’un objet rituel, p. 119-142

Laurence Brottier, L’importance de l’Évangile de Luc dans l’œuvre de Jean Chrysostome, p. 143-159

Peter Montoro, « Invariablement byzantin ? » Le texte de la Lettre aux Romains dans le manuscrit 20 de Saint-Sabas et la transformation textuelle de l’héritage exégétique de Chrysostome, p. 161-175

Marie-Ève Geiger, « Capturer toute pensée » : l’épisode de Paul à Athènes selon Jean Chrysostome et Didyme l’Aveugle, p. 177-197

Jérôme Drouet, L’art du tissage scripturaire dans la prédication de Jean Chrysostome : l’exemple des homélies Peccata fratrum non evulganda et Non esse desperandum, p. 199-218

Guillaume Bady, Le « calame d’or » : Jean Chrysostome écrivain selon le Pseudo-Georges d’Alexandrie, p. 219-245

Pour la première fois dans les Cahiers de Biblia Patristica, est proposée une publication au format numérique.



Citer ce billet
Guillaume Bady (2021, 10 novembre). La source sans fin : la Bible chez Jean Chrysostome (Cahiers de Biblindex 4). Biblindex. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://biblindex.hypotheses.org/3733

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 15 novembre 2021

    […] pour lui inépuisable. Pour l’illustrer, le volume qui vient de paraître chez Brepols dans les Cahiers de Biblindex (n°4), sous-série des Cahiers de Biblia Patristica (n°23) propose neuf contributions qui font le […]

  2. 28 septembre 2023

    […] lui inépuisable. Pour l’illustrer, le volume qui vient de paraître chez Brepols dans les Cahiers de Biblindex (n°4), sous-série des Cahiers de Biblia Patristica (n°23) propose neuf contributions qui font le […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search